« signes irréfutables de reprise »

 |  | 252 mots
Lecture 1 min.
Depuis que la récession a démarré voilà plus d'un an et demi, nous entrapercevons les premiers signes irréfutables que la croissance semble prête à redémarrer. » Présidente de la Réserve fédérale de San Francisco, Janet Yellen (photo) a prévenu hier ses compatriotes : l'économie américaine reprendra le chemin de la croissance avant la fin de l'année. Mais Yellen, qui votera cette année au sein du Comité de politique monétaire de la banque centrale (FOMC), a aussi averti que ce processus serait « laborieux » et qu'il pourrait être compromis si les prix de l'immobilier commercial s'effondraient, ce qui, selon elle, constitue la principale menace pour l'économie américaine.Parmi les signes encourageants « entraperçus » par la responsable figurent la remontée du marché actions, une décélération de la baisse des prix de l'immobilier résidentiel et des destructions d'emplois. Le mois dernier toutefois, la première économie mondiale a détruit 467.000 postes, portant à 6,5 millions le nombre d'emplois supprimés depuis décembre 2007. « Une reprise graduelle signifie que la situation ne semblera pas confortable pendant un certain temps », a ajouté Janet Yellen. Vendredi, le département du Commerce publiera sa première estimation de l'évolution du produit intérieur brut des États-Unis au deuxième trimestre qui, après une contraction de 5,5 % au premier, est attendue en recul de 1,5 %. « Il s'agira du dernier trimestre négatif », promet Bernard Baumohl, responsable de l'Economic Outlook Group. Éric Chalmet, à New York

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :