Mauvais point pour la Roumanie

2 mn

Une nouvelle rafale de mauvaises notes s'abat sur le front de l'Europe émergente. La Roumanie et deux pays Baltes - la Lettonie et la Lituanie - viennent en effet de rejoindre la Pologne, dans le club des pays récemment « dégradés » par Standard & Poor's. En Europe, la Roumanie devient le premier pays de la zone à retomber dans la catégorie « spéculative » (en-dessous de BB+), avec une perspective négative, dont tous les membres s'étaient extraits. Selon l'agence, cette rétrogradation, reflète « les risques croissants » que font courir à l'économie réelle, « la hausse de l'endettement du secteur privé et à la dépendance vis-à-vis de sources de financement extérieurs de plus en plus incertaines », même si la Roumanie a précisé hier qu'elle n'entendait pas faire appel au FMI. biais négatifPour les Pays Baltes, la justification est du même ordre : la Lituanie et la Lettonie étant soumises à des « vulnérabilités extérieures croissantes et à une détérioration budgétaire attendue ». « Après le cas islandais, toutes les agences ont réévalué le risque avec un biais négatif sur les pays qui souffrent de déficits courants et budgétaires, relève Nicolas Picard, gérant chez CPR AM: « le fait que les Investissements Directs Etrangers ne parviennent pas à couvrir les déficits courants est ce qui inquiète le plus les agences ». Selon le gérant, « c'est une des principales courroies de transmission de la crise. En 2001, c'est ce qui avait précipité la Turquie dans la tourmente ». Si la plupart des pays ont su réduire leur dette publique - à l'exception de la Hongrie (67% du PIB) - ceux-ci ont vu leur endettement privé à l'égard de l'extérieur grimper fortement. « En Roumanie, Bulgarie et dans les pays Baltes, l'endettement est essentiellement privé, précise Simon Quijano-Evans, stratège chez CA Cheuvreux. Marjorie Bertouille

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.