Pour Martine Aubry, Georges Frêche, « c'est fini »

« Aujourd'hui, c'est fini. » Martine Aubry a été claire, dimanche. Il n'y aura pas de retour en arrière en Languedoc-Roussillon, et la direction du Parti socialiste est décidée à en finir avec le président de région, Georges Frêche, après ses propos sur la « tronche pas catholique » de Laurent Fabius.Mardi, le bureau national du PS devrait entériner la proposition de sa première secrétaire de constitution d'une liste alternative en Languedoc-Roussillon, conduite par la maire PS de Montpellier, Hélène Mandroux. « Cette décision est ferme et définitive », a dit Martine Aubry.Les socialistes qui maintiendraient leur présence sur les listes Frêche devraient logiquement être exclus du parti au lendemain des régionales. Mais, dans l'entourage de Martine Aubry, on explique que le PS n'a « jamais été une machine à exclure », et on espère que la direction arrivera à convaincre les récalcitrants par la « pédagogie ». Un des lieutenants de la patronne du PS, François Lamy, a d'ailleurs été dépêché à Montpellier.« machine de guerre »Georges Frêche, exclu du PS en 2007 après des dérapages sur les harkis et les Noirs de l'équipe de France de football, avait toutefois bénéficié du soutien des socialistes de sa région lors de la constitution des listes pour le scrutin de mars. Dimanche, il a dénoncé la « machine de guerre lancée contre les élus, dirigeants et militants socialistes du Languedoc-Roussillon coupables de n'avoir pas fait allégeance à Martine Aubry au moment où celle-ci se lance dans la course à l'investiture pour la prochaine présidentielle ».La fédération de l'Hérault, forte de 4.500 militants, avait soutenu Ségolène Royal lors de la bataille pour la succession de François Hollande à la tête du Parti socialiste, en novembre 2008. H. F.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.