Les entreprises américaines tardent à créer des emplois malgré la reprise

 |  | 234 mots
Lecture 1 min.
L'économie américaine a renoué avec la croissance depuis maintenant trois trimestres, mais les créations d'emplois se font toujours attendre. Le secteur privé américain aurait, contre toute attente, supprimé 23.000 postes en mars, selon l'enquête mensuelle du cabinet de services aux entreprises ADP. Cette mauvaise statistique est d'autant plus surprenante que les signaux de reprise se multiplient. La consommation a crû en février de 0,3 % pour le cinquième mois consécutif. Et, les commandes dans l'industrie ont augmenté de 0,6 % en février après une hausse de 2,5 % en janvier, selon le département du Commerce. Les chiffres de l'emploi d'ADP doivent être pris avec des pincettes. Joel Prakken, président de Macroeconomic Advisers LLC, le cabinet avec lequel ADP conduit son enquête, s'est en effet gardé de tout pessimisme. « Les données (officielles) de vendredi pourraient tout à fait être très bonnes », a-t-il expliqué. Amélioration attendueLes économistes tablent sur 190.000 créations d'emplois. Les mois qui viennent devraient montrer une vraie amélioration du marché du travail, estime Joel Prakken, qui table dans un premier temps sur 100.000 à 200.000 créations d'emplois par mois, puis 250.000 vers la fin de l'année. Si l'industrie montre des signes de reprise, le secteur immobilier ne décolle pas. La valeur et les loyers de l'immobilier commercial devraient continuer à baisser en 2010, selon les trois quarts des dirigeants interrogés par le cabinet Deloitte. X. H.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :