Automobile : les immatriculations progressent pour la première fois depuis 2011

 |   |  317  mots
Légère progression du côté du secteur automobile français. Les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 0,9% en juillet selon des chiffres publiés jeudi par le Comité des constructeurs français d\'automobiles (CCFA). Une première depuis octobre 2011. 150.248 voitures immatriculées en juilletAu cours du mois écoulé, quelque 150.248 immatriculations de voitures neuves ont été enregistrées. Mais le mois de juillet 2013 ayant compté un jour ouvrable de plus que juillet 2012, la variation en données corrigées (CJO) donne encore une baisse de 3,5%. En juin, les immatriculations avaient reculé de 9% en données brutes, et de 4,4% en données CJO. Sur les sept premiers mois de l\'année, le marché ressort désormais en recul de 9,1% en données CJO, contre -9,9% sur six mois. Une évolution conforme à la prévision du CCFA d\'une baisse d\'environ 8% sur l\'ensemble de l\'année, a précisé à Reuters un porte-parole du Comité.Les constructeurs français s\'en sortent plutôt bien grâce notamment à leurs nouveautés. Au total, les immatriculations des groupes français ont crû de 2,5% alors que celles des groupes étrangers a baissé de 1%. PSA Peugeot Citroën a vu ses immatriculations progresser de 0,9% en données brutes. Il faut dire que la marque Peugeot a rebondi de 4,6% grâce aux nouvelles 208 et 2008, tandis que chez Citroën (-3,2%), l\'arrivée du nouveau C4 Picasso a compensé en partie les problèmes de production de C3 à Aulnay-sous-Bois, où l\'usine a tourné au ralenti depuis le début de l\'année.Le groupe Renault n\'est pas en reste avec une hausse de ses immatriculations de 4,7%. La marque Renault (+4,2%) a été soutenue par la demande pour les nouvelles Clio 4 et Captur, tandis que les immatriculations de Dacia, la marque low cost du groupe, sont restées solides (+6,1%) notamment grâce à la nouvelle petite Sandero. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :