En Suède, la notation des élèves est au coeur de la campagne ...

 |   |  205  mots
En Suède, la notation des élèves est au coeur de la campagne électorale pour les législatives du 19 septembre. Le centre-droit, au pouvoir, souhaite que les élèves soient notés dès l'âge de 12 ans, contre 14 aujourd'hui. En notant plus tôt les enfants, cela permettrait de déceler également plus tôt leurs faiblesses et donc de pouvoir mieux orienter leurs efforts, argumente le parti des Modérés du Premier ministre Fredrik Reinfeldt. L'opposition « rouge-verte », menée par les sociaux-démocrates de Mona Sahlin, s'est entendue, de son côté, pour noter les élèves à partir de 13 ans si elle gagne les élections, alors que ses alliés ex-communistes du Parti de gauche voulaient tout simplement supprimer les notes...Un des piliers de l'Etat-providence, l'éducation est en deuxième place, derrière la santé, des préoccupations les plus importantes des Suèdois, et elle divise la classe politique. Le centre-droit accuse ainsi la gauche de laxisme et entend réhabiliter le statut du métier d'enseignant, notamment en améliorant une formation décriée par de nombreux observateurs. Sébastien Buffet, à StockholmLes Suédois se divisent sur la notation dès l'âge de... 12 ansSuède

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :