Athènes et la troïka bientôt sur la même longueur d'ondes ?

 |   |  371  mots
Après des semaines de négociations, d\'annonces contradictoires, d\'incertitude, la Grèce serait proche d\'un accord avec ses créanciers internationaux. Alors qu\'Athènes tente depuis des mois persuader ses créanciers internationaux qu\'elle a progressé suffisamment dans la mise en place des réformes pour qu\'ils débloquent la tranche de 31,2 milliards d\'euros de prêt dont le pays a besoin pour éviter la faillite.Quelques point encore en discussionToutefois, certains points doivent encore être discutés, selon une source gouvernementale allemande. \"il y a encore des questions en suspens à discuter au sein de la troïka mais également au sein de l\'Eurogroupe, entre les ministres des Finances\" en vue d\'aboutir à une solution durable pour la Grèce, a expliqué cette source, précisant que le cas grec serait un sujet de discussion important lors du sommet du G20 qui doit se tenir dimanche et lundi à Mexico.Le problème du financementAu FMI, on rappelle cependant que les difficiles négociations entre la Grèce et ses bailleurs de fonds butent sur le problème de \"financement\" du pays qui réclame un délai de deux ans pour redresser ses comptes publics, a indiqué jeudi un porte-parole du Fonds monétaire international.Des progrès mais pas d\'accordMercredi, le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble avait déjà affirmé que des progrès avaient été faits dans les discussions entre la Grèce et la troïka mais qu\'il restait du travail avant de parvenir à un accord. Et la Commission européenne avait quant à elle démenti l\'existence d\'un accord entre la Grèce et ses créanciers, contrairement à ce qu\'avait annoncé la veille le Premier ministre grec, Antonis Samaras, tandis que le chef de l\'Eurogroupe Jean-Claude Juncker a appelé les autorités grecques à tout mettre en oeuvre pour \"rapidement finaliser les négociations avec la troïka\". Côté français, le ministre de l\'Economie Pierre Moscovici avait déclaré que la troïka était entrée dans \"la phase finale\" des négociations avec la Grèce sur le paquet d\'économies qu\'Athènes doit réaliser.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :