Des cadeaux fiscaux en débat

 |   |  155  mots
STRONG>Les impôtsFaut-il mettre un terme aux avantages fiscaux accordés sous la présidence de George Bush à la « middle class », mais également aux plus aisés ? Dans un contexte de déficit public abyssal, le Président Obama préfère concentrer l'effort fiscal sur la classe moyenne. D'ailleurs, depuis son arrivée au pouvoir, il a lui-même accordé 240 milliards de dollars de crédits d'impôts dans le cadre du plan de relance. Mais justement, faut-il privilégier la « middle class » ou les plus fortunés ? Qui, des deux, est plus à même de dépenser et donc de relancer l'économie ? Le débat reprendra sans doute au Congrès lors de la session qui se tiendra juste après les élections. Certains parlementaires, qui n'auront pas été réélus, siégeront encore et n'auront plus rien à perdre en votant en faveur d'une thèse ou de l'autre. J. M.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :