La loi Dodd-Frank pourrait être édulcorée

 |   |  142  mots
STRONG>La financeVotée cet été, la loi Dodd-Frank doit permettre d'éviter une nouvelle crise financière. Elle prévoit notamment la limitation du « trading » pour compte propre, un renforcement des exigences de fonds propres des banques et une meilleure protection du consommateur. Pour certains, cette réforme ne va pas assez loin, le texte final n'étant plus qu'une version édulcorée. Pour d'autres, elle est déjà inacceptable. Chef de file annoncé de la prochaine majorité républicaine à la Chambre, John Boehner n'a jamais caché sa volonté de l'abroger. Mais sa position ne fait pas l'unanimité dans ses rangs et se heurtera de toute façon à un veto présidentiel. Les républicains pourront en revanche influer sur les modalités d'application de plusieurs points, modalités qui doivent encore être définies par les régulateurs. J. M.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :