LVL Medical a exporté avec succès son modèle en Allemagne

 |   |  509  mots
« Notre raison d'être permet de diminuer le temps de séjour à l'hôpital dans le cas des maladies chroniques au profit du maintien à domicile des patients », résume Jean-Claude Lavorel, président-fondateur de LVL Médical. Avec un avantage important : « La formule du maintien à domicile, selon les maladies, coûte deux à huit fois moins cher que l'hospitalisation ». Chaque jour, près de 50.000 patients sont ainsi pris en charge par les sociétés du groupe.Dans le secteur de l'assistance médicale à domicile, dont les besoins sont croissants, et sur un marché très atomisé, LVL Médical revendique la place de leader comme entreprise indépendante. Pour son dernier exercice clos au 30 septembre 2010, la société lyonnaise affiche une croissance de 11,7 % à périmètre constant (152 millions d'euros de chiffre d'affaires) dans les deux pays où elle est présente, la France (96,8 millions) et l'Allemagne (55,2 millions). Il faut y ajouter 3,7 millions d'euros en raison de l'acquisition, en cours d'année, de trois sociétés allemandes, soit + 14,4 %. A noter que la croissance française est limitée par une baisse des tarifs de certaines prestations (respiratoire : - 4,5 % ; apnée du sommeil : - 10 %). Si l'activité peut connaître un ajustement des tarifs suite à des accords entre la profession et l'assurance-maladie, elle n'est pas soumise à des déremboursements en raison de son intervention sur des pathologies « lourdes ». L'assistance respiratoire - secteur historique représentant 60 % du chiffre d'affaires - a ralenti son rythme de croissance en France (+ 7 %), mais les activités Perfusion, Nutrition et Insulinothérapie sont en développement (+ 22 %). LVL Medical assure la prise en charge des patients et, selon les cas, effectue tout ou partie des prestations : livraison/installation du matériel et des consommables, éducation au matériel des patients et/ou des infirmières libérales, gestion administrative du dossier, visites et astreinte 24h/24, etc. La PME emploie ainsi quelque 70 infirmières et diététiciens conseil (sur 700 personnes dans 44 agences en France) pour la formation et l'accompagnement au respect des préconisations. En Allemagne (1.400 personnes), en raison de la réglementation, la PME exerce une activité de nature différente axée sur les soins infirmiers à domicile et en unités de soins intensifs. Elle compte ainsi huit établissements accueillant de 8 à 15 patients dont elle assure la gestion complète à la manière d'un délégataire de service public. « Nous avons recréé un environnement humanisé au maximum et plein de sensations adapté aux patients et aux familles », précise le président de LVL Médical. Après la reprise de trois sociétés allemandes (10,5 millions d'euros de chiffre d'affaires, 405 personnes) pour mieux couvrir le territoire, LVL va faire une pause outre-Rhin. En revanche, elle étudie des dossiers de croissance externe en France (PME de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires) et des implantations à l'étranger (Europe du sud, Benelux, Angleterre). Enfin, le groupe rêve d'étendre ses activités dans le maintien à domicile ou la sous-traitance pour des établissements hospitaliers, dans le cadre d'expérimentation avec l'Agence Régionale de Santé. Claude Ferrero, à Lyo

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :