Vaccination : Fillon confirme la stratégie de Roselyne Bachelot

 |   |  229  mots
téMalgré les couacs dans l'organisation de la vaccination contre la grippe A, au moment ou plus de 100.000 personnes sont attendues chaque jour, François Fillon confirme que les médecins généralistes ne seraient pas habilités à procéder aux vaccinations, du moins dans l'immédiat.Lors d'une réunion des ministres concernés, hier midi, à Matignon, le Premier ministre a justifié sa décision par des raisons « logistiques » liées au nombre de doses disponibles, à la nécessité de respecter une chaîne logistique complexe et aux questions de traçabilité et de responsabilité en cas d'accident thérapeutique. François Fillon conforte ainsi la position défendue depuis plusieurs semaines par Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, malgré la pression des principaux syndicats de médecins libéraux.MobilisationFaisant écho aux demandes de Nicolas Sarkozy, dimanche, de renforcer le dispositif de vaccination mis en place début novembre, François Fillon a aussi annoncé que les horaires d'ouverture des centres de vaccination seraient élargis. Ils seront même ouverts 7 jours sur 7 dans les grandes villes. Par ailleurs, 43.000 bénévoles de la Croix-Rouge et 35.000 secouristes de la Protection civile prêteront main-forte au personnel déjà présent. Par ailleurs, dès ce matin, des médecins et infirmiers militaires et des médecins du travail seront présents dans les centres. P. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :