La Russie, premier producteur d'or noir en 2012

 |   |  353  mots
C\'est un pic historique pour la Russie post-soviétique. En 2012, la production pétrolière de la Russie a atteint son plus haut niveau depuis la chute de l\'URSS, ont annoncé mercredi les autorités russes. Le ministère de l\'Energie a indiqué que la production de pétrole et de gaz à condensat (formant une phase liquide dans le réservoir en cours de production) a augmenté de 1,3% en 2012, atteignant 518 millions de tonnes, soit 10,4 millions de barils par jour (bpj). L\'année précédente, le pays avait déjà établi un record, à 10,28 millions de bpj.Cette hausse de la production élève la Russie au rang de premier producteur mondial de pétrole, détrônant l\'Arabie Saoudite dont elle ne possède cependant pas la capacité à stimuler la production pétrolière en cas de hausse de la demande ou troubles au Moyen-Orient.Par ailleurs, le groupe public Rosneft, qui représente 22,8% du marché russe du pétrole, devrait peser pour plus de 40% cette année, grâce à son rachat du pétrolier TNK-BP en octobre dernier.Chute de la production de gaz naturelSeule ombre au tableau, la production russe de gaz naturel a chuté de 2,3% à 655 milliards de mètres cubes, souffrant de l\'effondrement de ses ventes en Europe. Le géant gazier russe Gazprom a ainsi vu sa production s\'affaisser à 478,8 milliards de mètres cubes en 2012, bien en-dessous des 513,1 milliards de mètres cubes de 2011. Confronté à une baisse de la demande de la plupart de ses clients européens, touchés par la crise économique, Gazprom subit également le contrecoup de la décision de l\'Union européenne de diversifier ses sources d\'approvisionnement de gaz afin d\'être moins dépendante de la Russie, d\'où provient 30% de son gaz.Enfin, le géant gazier souffre aussi de ne pas s\'être recentré assez vite sur le marché du gaz liquéfié, dont sont friands les économies émergentes d\'Asie et d\'Amérique latine. Lire aussi : le pétrole boucle en 2012 une 4ème année de prix record

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :