Athènes adopte une cure de rigueur historique

 |   |  331  mots
Les plans élaborés par Athènes ces derniers mois portaient sur 2010. Celui imposé par le FMI et Bruxelles s'étend sur trois ans (2010-2012). L'objectif est de ramener le déficit public de 13,6 % en 2009 à 8,11 % dès cette année puis à 6,5 % en 2012 pour atteindre 2,6 % en 2014 (sous le seuil des 3 % fixé par le Pacte de stabilité). Le poids de la dette, actuellement de 300 milliards d'euros, devrait atteindre son pic en 2013, à 149 % du PIB. Le pays ne devrait renouer avec la croissance qu'en 2012 (+ 1,1 %). Les principales mesures portent sur les points suivants :Extension du gel des salaires des fonctionnaires jusqu'à 2014. Leurs primes équivalentes à un 13e et un 14e mois sont supprimées pour les salaires supérieurs à 3.000 euros mensuels et plafonnées à 1.000 euros annuels pour les autres. Leurs indemnités sont amputées de 8 %, après avoir été réduites de 12 % en mars.L'âge de la retraite, actuellement de 65 ans pour les hommes et de 60 ans pour les femmes, va être révisé à la hausse en raison de l'espérance de vie. La période de cotisation pour percevoir à taux plein la retraite va passer de 37 ans à 40 ans à partir de 2015. En outre, aucun départ à la retraite ne sera autorisé avant 60 ans. Le montant de la retraite sera dorénavant calculé sur la base moyenne des revenus tout le long de l'activité et non plus sur les derniers salaires.une Majoration de la tva de 2 % va être imposée après un relèvement de 2 % en mars. Elle atteint désormais 23 %.Nouvelle taxe de 10 % sur l'alcool, le tabac et l'essence.une Nouvelle indemnité minimale va être fixée pour les jeunes chômeurs et ceux de longue durée.Dans le secteur privé, la loi qui interdit à toute société de licencier plus de 2 % de son personnel chaque mois, va être assouplie.Quant aux réformes structurelles, les marchés du transport et de l'énergie vont être libéralisés tandis que le monopole syndical d'embauche dans plusieurs professions sera aboli. R. Ju.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :