Certes, la chancelière allemande Angela Merkel a obtenu des ...

Certes, la chancelière allemande Angela Merkel a obtenu des Grecs une cure d'austérité sévère, un « régime à l'allemande ». Mais la pilule est amère. Toute sa stratégie depuis des mois consistait à obtenir une décision après le 9 mai, jour du scrutin régional en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. D'où une démarche où, tout en tentant de rassurer les marchés, elle posait toujours de nouvelles exigences pour le versement de l'aide à Athènes. Mais les investisseurs ne se sont pas payés de mots et il a fallu agir vite, à quelques jours à peine de cette échéance électorale clé. R. G.L'attentisteangela Merkel

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.