Opposé à toute intervention du FMI, le patron de la Banque c...

 |   |  88  mots
Opposé à toute intervention du FMI, le patron de la Banque centrale européenne a dû battre en retraite en acceptant le concours de l'institution de Washington. Mais, fidèle à son credo selon lequel « aucun pays de la zone euro ne fera défaut », Jean-Claude Trichet a su jouer de son influence auprès d'Angela Merkel pour vaincre les réticences de Berlin à aider Athènes. Il a aussi prolongé l'assouplissement des critères de refinancement de la BCE pour soutenir les banques grecques. J. B.Le tacticienJean-Claude Trichet

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :