Les jeunes veulent peser dans le débat

Démarche unitaire inédite depuis le mouvement anti-CPE de 2006, 19 organisations de jeunes (Unef, Sud Etudiants, CGT, Attac Campus, Génération Précaire, UNL, FIDL, MJS, MJCF...) ont lancé vendredi un appel pour défendre la retraite à 60 ans et le système par répartition (lire « La Tribune » du 30 avril 2010). « Le gouvernement a engagé des discussions à marche forcée et entend modifier les règles du jeu qui concerneront à terme les jeunes d'aujourd'hui, mais il le fait sans eux et contre leurs intérêts », a dénoncé Jean-Baptiste Prévost, le président de l'Unef. Refusant d'être « une génération sacrifiée qui devra supporter dans cinquante ans les choix politiques d'aujourd'hui », le collectif réclame la prise en compte des années d'étude, mais aussi des périodes de stage, dans le calcul des annuités. Le collectif se réunira le 10 mai pour arrêter des actions de mobilisation des jeunes sur le sujet.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.