Les résultats de la RATP dopés par le trafic... et l'international

 |   |  199  mots
Les 100 millions d\'euros perdus, chaque année, à cause de la fraude par la RATP ne l\'empêche pas de faire des bénéfices. La Régie autonome des transports parisiens a présenté, ce lundi 2 septembre, un bénéfice net en hausse de 27,5%, à 190 millions d\'euros au premier semestre 2013. Une progression notamment due à l\'augmentation du trafic sur son réseau francilien et au développement de ses filiales à l\'international. Son chiffre d\'affaires a également gagné 4,1%, à 2,6 milliards d\'euros.Des investissements records au premier semestreLa croissance du trafic francilien a été boostée par le prolongement des lignes 4 et 12 de métro et de celles des tramways T1, T2, T3. Le renforcement du trafic en heures creuses et en soirée sur près de soixante lignes de bus semble également avoir attiré davantage de voyageurs.La bonne dynamique des filiales du groupe à l\'étranger a également porté ses fruits avec la mise en service des tramways de Casablanca (Maroc) ou d\'Alger (Algérie).La RATP a, cependant, battu son record d\'investissements au premier semestre 2013 avec des dépenses à hauteur de 596 millions d\'euros, soit +5,7% de plus qu\'en juin 2012. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :