Les médias anglo-saxons à l'affût des "pigeons" français

 |   |  355  mots
Les plumes n\'ont pas tardé à s\'aiguiser dans les médias anglo-saxons pour commenter le phénomène \"pigeons\". Depuis deux jours, ce mouvement d\'entrepreneurs et investisseurs français fait du tapage sur la toile. Ces \"Pigeons\" s\'offusquent du projet du gouvernement d\'alignement de la taxation des revenus du capital sur ceux du travail et de hausses de cotisations pour les entrepreneurs. Un bruit qui n\'a pas échappé aux médias britanniques et américains.Le Financial Times décrit \"une révolte fiscale en ligne\"Le quotidien financier donne la parole à Jérémy Benmoussa, bloggeur, qui fait partie des initiateurs de la page Facebook du mouvement. \"Nous sommes différents des grands patrons [en français dans le texte NDLR] et leur gros salaires. Nous travaillons 24 heures par jour et nous avons besoin d\'aide. Nous avons besoin d\'investisseurs\", clame le jeune entrepreneur après du \"FT\".  Jean-David Chamboredon, patron du fonds des entrepreneurs internet ISAI auteur d\'un texte publié par la Tribune le 28 septembre, y est également cité. L\'entrepreneur craint que le taux d\'imposition augmentera jusqu\'à 63% pour les investisseurs et les chefs d\'entreprise qui vendent leur société. L\'auteur de l\'article, Hugh Carnegie, directeur du bureau du Financial Times à Paris, explique que \"paradoxalement, le gouvernement a inclu dans son projet de budget un certain nombre de mesures pour aider les petites entreprises\". Il souligne en outre que la majorité soupçonne les meneurs des \"Pigeons\" d\'être proches de l\'UMP. Pour faire bonne mesure, Fleur Pellerin est également citée. Selon la ministre de l\'Economie numérique, l\'équipe Ayrault \"travaille sur des mesures qui encouragent l\'investissement dans le capital productif, à l\'opposé du capital dormant\". La source: Financial TimesBusiness Insider: Hollande \"essore\" les richesLe site Business Insider, a lui, aussi repris l\'information, citant surtout l\'article du Financial Times. Pour l\'auteur de cet article, le budget proposé par François Hollande \"essore les riches\". Notamment avec son projet de taxation à 75% pour les personnes les plus aisées. La source: Business Inside

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :