En bref

 |   |  383  mots
STRONG>Droit d'entrée de 30 euros pour l'Aide médicale d'État Les députés ont restreint mardi l'accès à l'Aide médicale d'État (AME), couverture médicale gratuite prévue pour les étrangers en situation irrégulière et aux faibles ressources : les députés UMP ont instauré notamment un droit d'entrée de 30 euros. Plusieurs amendements, soutenus par le gouvernement, avait été déposés afin de lutter contre d'éventuels abus.L'affaire Molex préoccupe l'Assemblée Le député du Nouveau Centre Jean-Christophe Lagarde a déposé une proposition de loi visant à interdire aux entreprises bénéficiaires de voir leurs éventuels plans sociaux financés pour tout ou partie par l'État. « On a créé au moment de la crise de la sidérurgie une législation qui fait que lorsqu'une entreprise ferme, l'État accompagne les plans de licenciement. C'est resté figé dans la société française. Le principe doit être simple : si le plan social est fait pour améliorer la compétitivité de l'entreprise, c'est à elle de payer, pas à l'État», a estimé le député-maire de Drancy citant l'exemple de Molex ».Le projet de loi de financement de la Sécu adoptéLes députés mardi ont voté le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2011 ( PLFSS ). Malgré le dépôts de nombreux amendements, le texte gouvernemental qui prévoit de ramener le déficit prévisionnel du régime général de 23,1 à 21,4 milliards d'euros entre 2010 et 2011 a été peu modifié. Hausse très rapide du chômage des jeunes pendant la criseEntre la mi-2008 et la fin 2009, la hausse du taux de chômage des 15-29 ans a été deux fois plus rapide que pour l'ensemble des autres tranches d'âge, selon le ministère du Travail. La progression a atteint 4,3 points sur dix-huit mois. Pouvoir d'achat des fonctionnaires : + 2 % en 2011 et 2012 ?Georges Tron a affirmé, mardi à l'Assemblée nationale, que, « sauf événement majeur », la progression du pouvoir d'achat des fonctionnaires pourrait être de plus de 2 % en 2011 et 2012. Le calcul du secrétaire d'État intègre tous les éléments de la rémunération. Il est contesté par les syndicats qui s'appuient, eux, sur la seule revalorisation du point d'indice.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :