Crédit Agricole de Normandie ferme deux sites

1 mn

Après huit ans passés à la Caisse de Crédit Agricolegricole de Normandie, le directeur général Marc Deschamps s'apprête à changer d'air. Le 3 novembre, il prendra la direction de la caisse du Centre France, basée à Clermont Ferrand. Marc Deschamps, 58 ans, s'installera dans une caisse plus importante que celle dont il vient, puisque centre France recouvre 5 départements et totalise 900.000 clients. Son départ coïncide avec le franchissement d'une étape majeure pour la caisse de Normandie qui revendique 700.000 clients. Née d'une fusion lancée en 2003, la caisse Normandie a réalisé le rapprochement de celle du Calvados et de Orne-Manche en moins de deux ans. Dernière étape cet été, lorsque le conseil d'administration a voté le rapprochement de deux sites, ceux de Saint Lo et d'Alençon. C'est la troisième fois dans le groupe qu'une caisse régionale ferme un site. « Nous avons été confrontés à un débat de fond parce qu'il fallait diminuer nos charges, explique Marc Deschamps. Soit nous réduisions le nombre d'agences, dans les endroits peu fréquentés, soit nous nous attaquions aux sites de back-office (administratifs, gestion, informatique, ndlr) ». C'est ce dernier choix qui a été fait. Sur les 240 personnes concernées, 130 ont plus de 55 ans et devraient donc être parties à la retraite avant la fermeture des sites en 2015. La banque assure qu'il n'y aura pas de suppression d'emploi, les autres postes étant transférés en 2014 et 2015, à Caen.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.