Mickie, la courtière qui a mis Wall Street au féminin, est décédée

 |   |  214  mots
Ce 24 août, la première courtière de Wall Street est morte, nous rapporte Le Monde. Les femmes n\'ont longtemps pas eu leur place à Wall Street. Pendant la Seconde Guerre mondiale et la guerre de Corée, elles jouent le rôle de petites-mains pour combler la pénurie de main d\'œuvre d\'hommes. Puis, Muriel Siebert arrive à New York et rejoint le 28 décembre 1967 les 1.365 membres masculins de Wall Street en devenant la première femme à racheter la licence permettant d\'échanger des titres à la Bourse de New York, où on la surnommait « Mickie ». Muriel Siebert a ouvert la voie à d\'autres femmesAlors que le monde financier est un univers très masculin, Muriel Siebert s\'est faite la défenseure des femmes dans l\'industrie. C\'est elle qui a ouvert la voie de la Bourse aux femmes et elle a, par ailleurs, également été la première femme à diriger l\'un des cabinets des membres de la Bourse de New York. Les femmes sont proscrites à la Bourse de Paris jusqu\'en 1967A la Bourse de Paris, les femmes étaient proscrites depuis un arrêté royal de 1724 (qui avait autorisé une Bourse à Paris) et c\'est également en 1967 qu\'elles sont autorisées à y pénétrer.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :