Le CAC 40 consolide les 3.900 points

2 mn

Après avoir attaqué l'année 2011 bille en tête, le marché parisien a repris son souffle mardi. Le CAC 40 a clôturé en hausse de 0,39 % à 3.916,03 points. Après un début de séance très hésitant, l'indice parisien s'est installé en territoire positif à la mi-journée avant de réduire quelque peu ses gains dans le sillage de prises de profits à Wall Street. La veille, il avait attaqué l'année sur une forte progression de 2,53 %, lui permettant de repasser la barre des 3.900 points. Si le marché parisien a marqué le pas mardi, les investisseurs ont néanmoins poursuivi leurs achats à bon compte. Notamment sur le secteur financier, principal soutien de la séance. Les opérateurs ont pu compter aussi sur une bonne statistique américaine. Les commandes à l'industrie en novembre aux États-Unis ont progressé de façon inattendue de 0,7 % sur un mois alors que les analystes attendaient un repli de 0,1 %. Par ailleurs, en Europe, le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero s'est voulu rassurant sur l'état du déficit public de son pays, qui a largement préoccupé les marchés ces dernières semaines. D'après lui, le déficit public espagnol pour 2010 sera « un peu meilleur » que les 9,3 % du PIB que le gouvernement s'était engagé à atteindre. Il a assuré également que l'objectif de déficit de 6 % du PIB en 2011 sera tenu. Coté valeurs, le secteur financier a repris des couleurs après une année 2010 difficile. En tête du CAC 40, Société Généralecute; Générale a grimpé de 3,01 % à 43,10 euros, suivi de Crédit Agricolegricole (+ 2,2 % à 10,05 euros), Natixis (+ 2,05% à 3,68 euros), Axa (+ 1,91 % à 13,07 euros) et de BNP Paribas (+ 1,35 % à 50 euros). De son côté, Carrefour (+ 1,34 % à 32,48 euros) a été dopé par une recommandation à l'achat de Bank of America-Merrill Lynch. À l'inverse, ArcelorMittal a cédé 2,69 % à 28,20 euros. Le sidérurgiste a réaffirmé qu'il n'entendait pas relever son offre sur Baffinland malgré l'offre améliorée déposée par le concurrent Nunavut Iron Ore Acquisition. Hors CAC 40, Eutelsat a bondi de 5 % à 29,06 euros grâce au relèvement de recommandation d'Exane BNP Paribas. Enfin, Edenred (+ 4,05 % à 18,62 euros) a été plébiscité alors que la société de services a annoncé une première acquisition pour 5,5 millions d'euros. Blandine Hénault

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.