Faire confiance

 |  | 256 mots
Lecture 1 min.
Les meilleures performances sont l'apanage de sociétés qui se sont lancées récemment dans l'assurance-vie. Axéria Vie, filiale d'April Group, signe ainsi le record du marché à 5,01 % pour sa deuxième année complète d'exercice. Matmut Vie, avec 4,65 %, n'est pas très loin et ACMN Vie, via des contrats en ligne qui proposent son fonds « Opportunités », suit de près avec 4,60 %. La discrète Apicil a distribué 4,7 %.Ces nouveaux fonds en euros ont profité d'un effet d'aubaine : ils ont démarré alors que les taux d'intérêt repartaient à la hausse et ont pu investir dans des titres très rémunérateurs, sans souffrir du poids d'actifs moins rentables, comme les autres compagnies. Axéria et ACMN-Opportunités ont fait un choix stratégique de gestion plus dynamique. Axéria a investi à 44 % en obligations privées et 18 % de parts de SCPI et d'OPCI de la pierre papier achetée avec une décote auprès d'institutionnels, mais seulement à 33 % en obligations d'États. ACMN consacre 50 % de son portefeuille aux obligations privées et d'États, 15 % à l'immobilier, autant aux fonds structurés, 10 % aux actions et autant à la gestion alternative. Pas grand-chose à voir avec une allocation classique, qui repose en général à 80 % ou 90 % en obligations, majoritairement d'États et d'organismes publics... « La baisse des taux obligataires laisse augurer une baisse de rentabilité en 2010 », prévient Daniel Collignon, président d'Axéria. Mais si les taux repartent à la hausse, ces fonds en euros seront les mieux placés pour en profiter. E. L.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :