L'Europe dans la spirale de la dette

Il y a des heures qui coûtent cher. Celles de 2009 resteront, dans le livre des comptes de l'Europe, particulièrement néfastes en termes d'endettement. Toutes les soixante minutes, le fardeau financier des Vingt-Sept s'accroît de 92 millions d'euros. Ce qui fait 2,2 milliards par jour. Plombés par le creusement des déficits budgétaires et une récession généralisée, les pays de l'Union verront cette année leur endettement bondir de 805 milliards d'euros, pour atteindre 8.501 milliards d'euros fin 2009. Soit une ardoise de 17.000 euros par habitant. Entre la fin 2007 et la fin 2010, calculent les experts bruxellois, ce dérapage non contrôlé représentera au total à plus de 20 points de PIB, la dette publique des Vingt-Sept passant de 58,7 % à 79,4 % du PIB. Et ce n'est pas fini. « Si aucun effort n'est réalisé entre 2010 et 2014, pronostique Florence Pisani, économiste chez Dexia AM, l'endettement dans la zone euro augmentera de 12 points de PIB supplémentaires. » C'est pourquoi la Commission tire le signal d'alarme : si les Vingt-Sept ne veulent pas voir leur dette franchir la barre des 100 % du PIB, ils doivent très vite donner un tour de vis fiscal. Soit en augmentant les impôts, soit en serrant les dépenses. « Même avec des hypothèses de croissance favorables, les gouvernements devront réduire leur déficit structurel de 3 points de PIB en moyenne dans la zone euro? pour parvenir à stabiliser le ratio de dette sur PIB », calcule Florence Pisani. Ce qui se traduira par une amputation d'un point de croissance chaque année. Un remède au goût amer, qui explique que les ministres des Finances, réunis jeudi dernier en Suède, ont préféré remettre à plus tard l'adoption d'un calendrier de rigueur (lire ci-dessous). Ils se retrouveront le 3 novembre. D'ici là, le compteur de la dette des Vingt-Sept affichera 66 milliards d'euros supplémentaires?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.