La Moldavie roumaine, lanterne rouge de l'Europe

 |   |  292  mots
Dernière entrée dans l'Union européenne au côté de la Bulgarie en 2007, la Roumanie n'a pas su profiter d'une croissance exponentielle - plus de 7% en 2008 - pour se développer de façon homogène. La capitale, Bucarest, a connu un véritable boom économique, attirant la majorité des investisseurs étrangers, sans que le reste du pays connaisse de nettes améliorations. Parmi les huits grandes régions que comptent la Roumanie, six d'entre elles se trouvent parmi les vingt plus défavorisées d'Europe, selon le dernier rapport de l'institut européen de statistique, Eurostat. Le nord-est du pays, qui correspond à la Moldavie roumaine, pointe à l'avant-dernière place du classement, juste devant la région de Severozapaden, en Bulgarie. Son PIB par habitant représente seulement 27 % de la moyenne de l'Union européenne, alors que dans certaines zones, le taux de chômage atteint les 13,5 %, pour une moyenne nationale de 8,1%. Rapporté par habitant, le revenu n'atteint que 5.600 euros (en 2007), contre 24.900 en moyenne dans l'UE. « La région du nord-est de la Roumanie a toujours été la plus pauvre de Roumanie. Mais ce phénomène s'est accentué après la chute du communisme, car la majorité des villes étaient mono-industrielles et 90 % de ces grosses entreprises d'État ont fermé, explique le sociologue Mircea Kivu. Par ailleurs, l'agriculture, qui représente une part importante de l'activité de cette région, est totalement désorganisée et non productive. » Et il semble que ni les pouvoirs publics ni les acteurs économiques privés ne soit intéressés d'investir pour améliorer la situation. Pour l'analyste économique Liviu Voinea, c'est cette absence d'investissements significatifs, publics ou privés, qui contribue à « maintenir la pauvreté dans laquelle se trouve la Moldavie roumaine ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :