Nyse vient jouer sur les plates-bandes des "dark pools"

Le New York Stock Exchange attend avec impatience la décision de la Securities and exchange commission (SEC) qui doit indiquer, demain, si oui ou non elle autorise l’opérateur de marché à mettre en œuvre sa plateforme de cotations à destination des investisseurs individuels actifs. Pour l’heure, il n’est fait aucune distinction aux Etats-Unis entre les ordres émanant des investisseurs institutionnels et ceux provenant des particuliers. Ces deux catégories bénéficient, sans distinction, des mêmes prix et des mêmes conditions d’accès au marché. Soucieux de maintenir l’intérêt des particuliers pour la Bourse, alors qu’en Europe cette catégorie s’éloigne de plus en plus de la Bourse, Nyse a donc eu l’idée de créer une plate-forme aux mécanismes quelque peu similaires à ceux des « dark-pools ».Des prix préférentiels par rapport aux intitutionnelsEn clair, les particuliers passant des ordres via cette structure se verront proposer de meilleurs prix que ceux offert aux institutionnels ou autre hedge funds. Des différences portant certes sur quelques cents par titre mais qui, bout à bout, pourraient s’avérer convaincantes pour tous ceux qui aiment « spealer ». Pour l’heure et au cas où la SEC donnerait son aval, cette offre ne sera disponible qu’aux Etats-Unis. Mais les promoteurs du projet envisagent d’ores et déjà de l’étendre à l’Europe. Dans cette hypothèse, les régulateurs locaux devront, eux aussi, donner leur quitus.Conforter l\'intérêt des particuliers pour la BourseLe projet est symptomatique. Il traduit d’abord la volonté de conserver intact l’intérêt des investisseurs individuels pour la Bourse. Il démontre également la volonté des opérateurs classiques de venir jouer sur les plates-bandes des « dark-pools », ces plateformes de cotations alternatives ne passant pas par un marché centralisé, et faisant une large concurrence aux Bourses classique avec une politique de prix particulièrement agressive.Démarrage en aoûtSi Nyse obtient l’aval de la SEC, l’opérateur a prévu d’en faire une large publicité. Les premières cotations pourraient intervenir dès le début du mois d’août.  

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.