Réduire les dépenses de défense

 |   |  186  mots
Le budget de la défense est en première ligne pour les coupes budgétaires à venir. Mais alors que 9.500 soldats servent en Afghanistan, il n'est pas question de réduire l'équipement des troupes sur le terrain.Ce sont donc les grands projets d'armement qui sont dans la ligne de mire. Les libéraux-démocrates proposent par exemple de supprimer une partie des commandes de l'Eurofighter, l'avion de combat d'EADS.renouvellement limitéL'une des solutions, soutenue par tous les partis, consisterait à rapprocher les armées françaises et britanniques, à effectuer les commandes de matériel ensemble ou établir des projets en commun, afin de réduire les dépenses.Une autre grande question concerne la dissuasion nucléaire. Le système Trident de sous-marins portant les ogives nucléaires doit être renouvelé prochainement, pour un coût oscillant entre 20 et 100 milliards d'euros suivant les estimations des partis politiques. Les libéraux-démocrates estiment que c'est trop cher, étant donné le déficit public. Ils envisagent un renouvellement limité (peut-être moins de sous-marins, ou une adaptation sur d'autres sous-marins). Les deux autres partis s'y opposent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :