PSA lance la première voiture électrique de série

PSA en est fier. Il sera le premier constructeur à commercialiser une voiture électrique de série. Les Peugeot Ion et Citroën C Zéro peuvent être commandées dès maintenant et les livraisons commenceront en décembre. PSA dame largement le pion à Renault, grâce à l'aide de Mitsubishi. Le français a en effet repris la Mitsubishi i-Miev nippone, avec quelques différences - minimes - au niveau de la calandre, des feux, du volant. Les ingénieurs français ont toutefois participé à l'européanisation du modèle japonais, commercialisé dans l'archipel depuis un an. « Cette européanisation nous a coûté 40 millions d'euros », expliquait lundi Philippe Barriac, responsable du produit Ion, dans le cadre des premiers essais presse de ce véhicule. « Nous visons 3.500 Peugeot Ion en 2011, 9.000 en 2012, puis 12.000 à 15.000 par an », explique-t-il. Citroën compte pour sa part écouler autant de C Zéro. A l'horizon 2015, PSA espère donc avoir vendu au cumul 100.000 voitures électriques. Les ventes se feront toutefois « à 90 % » auprès des flottes. Logique : ce véhicule ingénieux et agréable à conduire (voir ci-contre) de 3,47 mètres de long à peine, bute sur deux écueils. Son autonomie reste réduite et six heures sont nécessaires pour le recharger sur une prise domestique. Mais, surtout, sa rentabilité est loin d'être évidente. « Il faut 20 à 22.000 kilomètres par an pour l'amortir en France. Ce qui est beaucoup en milieu urbain », reconnaît Phillippe Barriac. La commercialisation se fera à travers une location de 499 euros par mois sur cinq ans (ou 50.000 kilomètres). Soit 30.000 euros. Et, au terme du contrat, le véhicule resta la propriété de... Peugeot. Cher pour un modèle minimaliste, même si le coût d'utilisation est, selon PSA, de 1,50 euro aux 100 kilomètres, contre 6 pour un véhicule thermique classique. En France, les aides fiscales ne dépassent pas les 5.000 euros. « Ce sera plus facile à amortir à Londres, aux Pays-Bas ou au Danemark, les aides des pouvoirs publics étant supérieures ».Si les Peugeot Ion et Citroën C Zéro sont entièrement importées du Japon, les batteries pourraient être bientôt produites en Espagne. « Il existe un projet PSA-Mitsubishi pour produire des batteries près de Vigo », affirme Vincent Besson, Directeur du produit PSA (voir la Tribune du 3 septembre).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.