SFL nomme à sa direction un ancien d'Unibail

 |   |  282  mots
LA VALEUR À SUIVRENouveaux changements au sein des organes décisionnels de la société immobilière Foncière Lyonnaise (SFL) : l'entreprise a décidé de dissocier les fonctions de président du conseil d'administration et celles de directeur général. À ce titre, Bertrand Julien-Laferrière a été nommé à la direction générale, Juan José Brugera Clavero conservant son poste de président du conseil d'administration. Ces nominations interviennent six mois après le départ d'Yves Mansion de la présidence de cette entité. Poste qu'il occupait de longue date et qui a clairement marqué la volonté de mettre en oeuvre une nouvelle stratégie de la part de l'actionnaire espagnol, Inmobiliaria Colonial, lui-même entièrement restructuré depuis la crise immobilière connue sur la péninsule Ibérique. Bertrand Julien-Laferrière connaît bien son affaire : il occupait depuis 2008 les fonctions de directeur exécutif du développement d'Unibail Rodamco où il était également membre du directoire. Il aura la lourde tâche d'affronter un marché de l'immobilier de bureaux assez difficile avec deux challenges : gérer les risques de vacance et d'obsolescence, dans la perspective des nouvelles mises aux normes environnementales. Un dernier enjeu de taille que toutes les sociétés immobilières sont aujourd'hui obligées de prendre en compte dans leurs programmes stratégiques. SFL a récemment publié un résultat net semestriel en hausse sensible à 50,6 millions d'euros contre une perte de 236,8 millions au titre de 2009. Sur cette période, le taux d'occupation des immeubles était d'ailleurs en repli à 91 % contre 93,9 % un an plus tôt. L'actif net réévalué (ANR) est lui aussi en recul à 42,3 euros par action (-2,3%). P. B.-B.Inchangé

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :