Ayrault : "En 2013 (...) aucun impôt supplémentaire ne sera demandé aux contribuables français"

 |   |  288  mots
Mine de rien, le premier ministre s\'est engagé ce mardi après-midi à ne plus imposer d\'autres prélèvements aux consommateurs français. Au cours de la séance des questions au gouvernement à l\'Assemblée nationale, Jean-Marc Ayrault a déclaré: \"En 2013, quelle que soit la fiscalité, aucun impôt supplémentaire ne sera demandé aux contribuables français\".Cette déclaration intervient juste après l\'annonce d\'un relèvement de la TVA dans le cadre du \"Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l\'emploi\". » Ces produits dont le taux de TVA va presque doubler en 2 ans                                                                                                  » Hausse de la TVA et autres arbitrages du gouvernement sur la compétitivitéCette promesse doit s\'entendre dans le cadre de la présentation du Pacte de compétitivité, qui fera porter l\'effort sur 2014. En effet, s\'il avait promis que 9 Français sur 10 ne paieraient pas d\'impôt supplémentaire en 2013 au titre du projet de loi de Finances 2012, cela s\'accompagnait d\'un sous-entendu : hors mesures déjà actées par le précédent gouvernement et devant entrer en application sur 2013, notamment le gel du barème de l\'impôt sur le revenu.(Re)voyez l\'émission \"Des Paroles et des actes\" avec Jean-Marc Ayrault - 27/092012 / France TélévisionEn outre, cette promesse aux contribuables français devra se conjuguer à un autre engagement, envers l\'Union européenne celui-là: tenir l\'objectif de réduction du déficit public, à 3% fin 2013, en dépit d\'une croissance au dynamisme incertain.Le premier ministre précisera peut-être sa pensée lors du journal télévisé de TF1 qui le reçoit, ce mardi soir, à 20h.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :