Plus de 6.000 Renault Zoé électriques déjà vendues... Ce n'est pas beaucoup !

 |   |  484  mots
trong>Renault a vendu en Europe plus de 6.000 unités de sa voiture électrique Zoé, a annoncé ce samedi le PDG du constructeur automobile français, Carlos Ghosn. \"Zoé est en train de très bien évoluer, évidemment nous sommes toujours un peu impatients de voir des volumes de vente beaucoup plus élevés. Nous en avons vendu plus de 6.000 déjà en Europe, mais je pense que le potentiel est beaucoup plus important que cela\", a déclaré à des journalistes Carlos. Ghosn, patron de l\'Alliance Renault-Nissan, en marge des Rencontres économiques d\'Aix-en-Provence.Succès de la Nissan Leaf\"Il y a un peu de frustration car ce que nous voulons, c\'est le développement des infrastructures (de recharge, ndlr)\", a-t-il poursuivi, estimant qu\'\"une fois que les infrastructures vont se développer, il va y avoir une explosion de la demande\". Intervenant auparavant lors d\'une table ronde sur l\'avenir de l\'industrie automobile, Carlos Ghosn avait fait valoir que l\'alliance Renault Nissan constituait \"de loin le groupe automobile qui a assemblé et vendu le plus de véhicules électriques dans le monde\". Il a mis en avant le succès de la Leaf, véhicule électrique de Nissan, qui \"a déjà dépassé les 55.000-60.000 voitures\".Gros investissementsLa Zoé démarre toutefois très lentement, bien plus que prévu. Ce ne sont pas 6.000 unités qui vont faire tourner l\'usine de Flins, en région parisienne, qui la fabrique. Heureusement, le site produit aussi 40% des nouvelles Clio IV, les autres 60% étant assemblées en Turquie. Les véhicules électriques, dans laquelle l\'Alliance Renault-Nissan affirme avoir investi 4 milliards d\'euros, pâtissent d\'une autonomie toujours limitée. Le temps de recharge est de plus de huit heures. Et une Zoé n\'est pas rechargeable sur une simple prise domestique. Les énormes investissements consentis pour le programme \"zéro émission\" se sont faits au détriment de la gamme classique de Renault, qui a longtemps pâti, du coup, d\'un manque de nouveautés.Super bonusLes immatriculations de voitures électriques en France ont certes été multipliées par plus de huit en juin et ont doublé sur l\'ensemble du premier semestre, selon des chiffres publiés par l\'Avere vendredi. Mais les volumes restent anecdotiques. Le mois dernier, 903 voitures particulières \"zéro émission\" ont été immatriculées, contre 112 en juin 2012, selon un communiqué de l\'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique. L\'électrique ne pèse pas très lourd: 0,5% du marché  à peine.  Le super bonus d\'Etat pour les électriques avait été revu en hausse l\'été dernier et se monte à présent à 7.000 euros pour l\'achat d\'un tel véhicule. Toutes les immatriculations de Zoé par Renault pour fournir ses concessionnaires jouent  aussi leur rôle dans ce gonflement des chiffres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :