« Que les instances fédérales assument  !  »

 |   |  296  mots
christophe dugarryQu'avez-vous pensé de la prestation offensive des Bleus face à la Roumanie ?La première mi-temps était plutôt intéressante. On n'avait pas vu certains enchaînements depuis un bon bout de temps. Mais ce qui est certain, c'est que ça ne va pas. Alors il y a deux possibilités. Soit Raymond Domenech ne trouve pas l'organisation qui convient à ses attaquants, soit il ne trouve pas les mots pour les mettre en confiance. À mon avis, il y a un peu des deux.Comprenez-vous les choix de Raymond Domenech ?C'est très étonnant. La seule personne capable d'organiser une équipe de cette manière, c'est Raymond Domenech. Il nous sort à chaque fois de son chapeau des recettes magiques. Ce qui m'a le plus frappé, ce sont les changements dans les vingt-cinq dernières minutes. C'est devenu n'importe quoi sur le terrain. Gourcuff était le seul lien entre les lignes. Domenech le sort et c'est tout de suite devenu le bordel...En tant qu'ancien champion du monde, comment vivez-vous cette situation ?Quand France 98 a participé au débat après l'Euro 2008, on s'est fait traiter comme la pire des espèces. C'est insupportable. Les instances fédérales ont décidé de conserver Raymond Domenech. Maintenant, il faut qu'ils assument.Comment a-t-on fait pour en arriver là ?Raymond Domenech et le conseil fédéral nous ont vendu du rêve. En 2006, on doit créer un projet pour gagner la Coupe du monde 2010. À la fin 2009, nous sommes en train de nous demander si nous allons nous qualifier pour la Coupe du monde. Cela devient dramatique alors que nous avons une génération assez incroyable. On construit une maison et nous en sommes toujours aux fondations. Et encore, elles vacillent? Propos recueillis par RMC Sport

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :