Modelabs, un performant « made in France »

 |   |  294  mots
LA VALEUR À SUIVREDans un marché baissier, le spécialiste de la distribution de produits télécoms et créateur de mobiles de luxe, s'est envolé de 3,61 % mardi porté par ses résultats semestriels confirmant un retour à une dynamique de rentabilité.Grâce à son activité distribution qui a enregistré des ventes en hausse de 30 % et généré un résultat opérationnel de 6,8 millions d'euros, le groupe a réalisé un bénéfice net de 2,3 millions d'euros, déjà supérieur à celui de l'année 2009 dans son intégralité. Le pôle manufacture, représentant 10 % du chiffre d'affaires total, a poursuivi sa très forte croissance avec un bond de 63 % des ventes. La réduction des pertes à 2,5 millions d'euros rapproche le groupe de la rentabilité, but qu'il s'est fixé pour la fin 2011. croissance interneAu 30 juin, Modelabs était à la tête d'un trésorerie nette de 35,8 millions d'euros. Et pourtant, le groupe ne songe pas à effectuer d'acquisition. Sa croissance sera interne, comme l'a indiqué son président. Le pôle distribution, mature en l'état, s'enrichira plutôt d'un élargissement de gamme. Par ailleurs, la société entend se diversifier dans les accessoires pour MP3, tablette et autres jeux vidéo. La conquête de nouveaux territoires de l'activité manufacture passera par le développement de nouveaux téléphones de luxe (tous des smartphones précise le groupe) et la poursuite de la politique d'ouverture de points de ventes. Le but est d'atteindre le cap des 500 à l'horizon 2012 (contre 302 actuellement), dont 200 en Asie qui en compte 60. En hausse de plus de 68 % depuis le début de l'année, le titre semble cher malgré ses perspectives d'avenir. Il se paye près de 19 fois ses bénéfices estimés pour 2010. Jacques Nédellec+ 3,61 %

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :