Barclays voit l'once d'or à 1.500 dollars

Alors même que le dollar a retrouvé un peu de hauteur face à l'euro, hier, les cours de l'once d'or ont encore grappillé du terrain. L'once d'or a signé un nouveau record à 1.048,43 dollars sur le marché au comptant. Sur le marché à terme new-yorkais, l'échéance la plus rapprochée a coté 1.049,70 dollars, sur le chemin de son record de 1.060 dollars vieux de mars 2008. Cette hausse s'accompagne d'un pourcentage particulièrement élevé de positions ouvertes non commerciales sur ce marché à terme (50,9 %). peur du dérapageTechniquement, l'analyste de Barclays Jordan Kotick estime que le mouvement actuel pourrait porter l'once à 1.500 dollars. Il s'appuie également sur l'évolution des cours exprimés dans les autres monnaies que le dollar. Calculée en euros lors du fixage londonien du matin, l'once vient de repasser au-dessus des 700 euros pour la première fois depuis le mois d'avril, à 711,42 euros, tout en restant à bonne distance des 783,87 euros cotés le 18 février dernier au moment où l'aversion au risque des investisseurs culminait. Mais depuis sept mois et demi, l'or a été délaissé. Sa récente hausse ne reflète que la crainte de glissade du billet vert et non celle d'un retour de l'inflation en Europe.Par ailleurs, le Conseil mondial de l'or (WGC) a indiqué que, sur les cinq dernières années achevées en septembre, les dix-neuf banques centrales, liées par un accord fixant un plafond de 500 tonnes par an à leurs ventes de métal précieux, avaient limité celles-ci à 1.883 tonnes. En fait, le courant de vente s'est tari au cours des douze derniers mois (moins de 150 tonnes) alors même que ces ventes trouvent une contrepartie aisée du côté des banques centrales des pays émergents. Si la Russie, le Japon et la Chine portaient à 10 % de leurs réserves la part de l'or, il leur faudrait acquérir 12.800 tonnes, soit six années de production des mines? C. T.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.