Le kremlin en quête de trésorerie

 |   |  89  mots
Premier exportateur mondial d'hydrocarbures, Moscou envisage d'emprunter jusqu'à 2,74 milliards de dollars à la Banque mondiale en 2010. Alexeï Koudrine, ministre des Finances, qui a fait l'annonce dimanche dernier, a ajouté avec le plus grand sérieux qu'il souhaitait que ce prêt soit assorti de conditions simples et non de demandes de réformes de la politique économique russe. Le ministre n'a pas détaillé l'usage du prêt, le premier emprunt étranger que sollicite la Russie depuis dix ans, mais il pourrait servir à combler le déficit budgétaire de 2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :