L'Aide à Dublin mise en oeuvre

 |   |  150  mots
Les ministres des finances des Vingt-Sept ont validé hier officiellement le plan de 85 milliards d'euros mis au point il y a 10 jours pour sauver l'Irlande. La Facilité de stabilisation de l'euro basée au Luxembourg, qui contribue à hauteur de 22,5 milliards d'euros, lèvera une première tranche de fonds en janvier. Son directeur général Klaus Regling signera à Dublin avant Noël ce premier prêt. Le Conseil Ecofin a également adopté une recommandation sur les conditions de l'aide : assainissement du secteur bancaire, qui absorbe à lui seul 40% du paquet, et retour du déficit public en-dessous de 3% du PIB en 2015 (au lieu de 2014 prévu initialement). Le Premier ministre Brian Cowen s'apprête à présenter au Parlement un budget d'austérité sans précédent comprenant 6 milliards d'euros de coupes, dont 5 dans les dépenses sociales (allocations familiales, minima sociaux, etc.) et 1,5 milliard de recettes supplémentaires. F. A.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :