Hutchison absorbe sa filiale dans les pays émergents

 |   |  258  mots
Attendu depuis des mois, le mouvement a enfin eu lieu. Hutchison Whampoa, le conglomérat du milliardaire chinois Li Ka-shing, deuxième plus grosse fortune d'Asie et propriétaire en France des parfumeries Marionnaud, a annoncé vendredi son intention de racheter les 40 % qu'il ne possède pas encore dans sa filiale Hutchison Telecom. Montant de l'opération : 4,2 milliards de dollars de Hong Kong soit 378 millions d'euros. La cotation du titre était suspendue depuis quatre jours. Hutchison Telecom avait été introduite en Bourse en 2004.Le projet de retrait de la cote de l'opérateur en télécoms spécialisé dans les pays émergents intervient après que Hutchison Telecom a vendu trois actifs stratégiques au cours des trois dernières années, en Inde, à Macao et en Israël. « Les transactions stratégiques ont transformé le portefeuille d'activités du groupe Hutchison Telecom et ont eu un impact sur ses perspectives financières à court et à moyen terme », a déclaré la société pour expliquer le retrait de la cote.Le conglomérat profite aussi de la mauvaise performance boursière du titre de sa filiale depuis l'éclatement de la crise pour faire une bonne opération financière, indiquent les analystes. Ces derniers estiment que le groupe pourrait remettre en bourse sa filiale de télécoms dans les pays émergents lorsque celle sera profitable. Selon le consensus Bloomberg, elle pourrait perdre lors de l'exercice 2009 près de 95 millions d'euros, notamment en raison de ses charges de développement en Indonésie et au Vietnam.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :