Bruxelles reconnaît officiellement les effets bénéfiques du chocolat

 |   |  468  mots
C\'est la pensée qui soulage de la culpabilité quand on croque la barrette: le chocolat est bon pour la santé! Une idée consolatoire véhiculée par nombre d\'études, qui sont venues prouver ces dernières années les effets bénéfiques de certaines composantes du cacao. Et qui reçoit une dernière confirmation, un fabricant de chocolat ayant obtenu le droit d\'utiliser une allégation de santé sur ses produits.La société Barry Callebaut, qui a vendu en un an, entre 2011 et 2012, 4 milliards d\'euros de cacao et de chocolat à l\'industrie alimentaire, avait déjà obtenu le feu vert de l\'Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) en juillet 2012. La Commission européenne vient de consacrer la décision.Le contenu du texte de l\'allégation autorisée est précis et ne peut pas être dérogé: «Les flavanols de cacao aident à préserver l\'élasticité des vaisseaux sanguins, ce qui contribue à une circulation sanguine normale». Mais c\'est une première dans l\'industrie du chocolat et un enjeux concurrentiel. Non seulement Barry Callebaut mais aussi ses clients pourront inscrire la mention sur une grande partie de leurs produits commercialisés dans l\'Ue, de manière exclusive pendant cinq ans. Le producteur n\'exclut pas d\'ailleurs des applications dans l\'industrie pharmaceutique.Une réglémentation européenne stricte, mais pas encore complètePour obtenir l\'autorisation, Barry Callebaut a dû prouver non seulement les effets bénéfiques des flavanols sur la circulation sanguine, mais aussi que ces derniers ne sont pas détruits dans le processus de fabrication qu\'il applique. En effet, alors que jusqu\'en 2006 les allégations de santé étaient régies par des lois nationales, elles sont désormais soumises à une réglementation européenne stricte, qui prévoit notamment l\'obligation de prouver scientifiquement l\'effet revendiqué.Le risque d\'une certaine confusion subsiste néanmoins, puisque la mise en œuvre de la législation européenne n\'est toujours pas complète. L\'obligation de préciser que, tout en contenant une substance bénéfique, un aliment peut ne pas être favorable à la santé si considéré dans son ensemble, n\'est toujours pas entrée en vigueur. Cela peut notamment être le cas des tablettes de chocolat, qui contiennent souvent de grandes quantités de graisses et de sucre.L\'allégation de santé n\'est d\'ailleurs pas une bonne excuse pour exagérer! Les effets positifs prouvés par Barry Callebaut découlent d\'une consommation quotidienne de 200 mg de flavanols de cacao, contenus dans 2,5 g de poudre de cacao ou 10 g de chocolat noir. L\'équivalent d\'un ou deux carrés, pas plus…

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :