Un nouveau marché pour les opérateurs

La sortie de l'iPad en France, le 28 mai, n'a pas encore rapporté beaucoup d'argent aux opérateurs mobiles, qui ne commercialisent pas, pour l'instant, la tablette d'Apple dans leurs boutiques. Franck Cadoret, le directeur général grand public et professionnels de SFR, confie avoir vendu environ 20.000 forfaits iPad. De son côté, Jean-Marie Culpin, directeur marketing du mobile d'Orange France, affirme en avoir écoulé « sensiblement plus, quelques dizaines de milliers, mais moins de 100.000 ». Bouygues Telecom indique qu'il commercialisera «d'ici à la fin de l'année» des offres dédiées à l'iPad, qui nécessite une carte spécifique, une micro-SIM, comme l'iPhone 4. Sans engagement« C'est plutôt un succès pour un nouveau marché, considère Jean-Marie Culpin. L'arrivée de l'iPad élargit le marché de toutes les offres data de second équipement, jusqu'à présent limité aux clés 3G pour PC. » Ces 50.000 à 70.000 forfaits iPad que les opérateurs ont vendus sont à comparer aux 2,3 millions de clés 3G écoulées en France au deuxième trimestre. Un chiffre finalement honorable au regard du nombre d'iPad vendus dans l'Hexagone, autour de 400.000 exemplaires, selon des estimations concordantes du secteur. Ce qui inclut les modèles ne se connectant qu'en wi-fi et ceux équipés aussi d'une connexion 3G, vendus 15 % à 20 % plus chers, soit entre 600 et 800 euros. Le directeur du marketing mobile d'Orange se réjouit que « les consommateurs achètent plutôt la version 3G, à 55 % environ selon notre analyse du marché français. Mais ils ne prennent pas tous un abonnement », observe-t-il. Comme l'a voulu Apple, à la différence de ceux commercialisés avec les mini-PC, ces forfaits sont sans engagement, bloqués pour éviter les factures astronomiques, mais rechargeables. Depuis mai, les opérateurs ont affiné leurs offres, avec du « moyenne gamme », à 15 euros pour 250 Mégaoctets chez SFR et à 25 euros pour 1 Go chez Orange. « Les consommateurs regardent plus de vidéo que sur PC, cela consomme du mégaoctet » relève Jean-Marie Culpin, qui observe qu' « à terme les formules sans engagement ne seront pas forcément les plus adaptées ».Orange et SFR ont bon espoir d'avoir l'iPad en boutique pour la fin de l'année, ce qui leur permettra de vendre plus de forfaits. En outre, une douzaine de concurrents de l'iPad sortiront cet hiver. SFR ne cache pas qu'il « envisage de préempter ce marché des tablettes. » Orange, qui en aura même une sous sa marque, promet également « de faire un Noël assez tablette. » Delphine Cuny

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.