Les pays du Golfe renforcent leur intégration économique

 |   |  344  mots
La désignation du Qatar pour accueillir la coupe du monde de football de 2022 continue de réjouir les entreprises du Golfe persique, notamment dans le secteur de la construction. Le riche émirat ? troisièmes réserves de gaz au monde ? va en effet devoir investir des milliards de dollars pour accroître ses capacités d'accueil, le pays ne disposant, selon la Fifa, que de 44.000 hébergements. Le Qatar s'est aussi engagé à construire des stades entièrement climatisés pour faire face à des températures frisant 50 degrés celsius. Une véritable bouffée d'oxygène pour les promoteurs de la région durement touchés par l'explosion de la bulle immobilière. D'autant que le conseil de coopération du Golfe (CCG), qui réunit les six principales économies de la région (Arabie saoudite, Koweït, Barheïn, Qatar, Emirats arabes unis, Oman) a décidé de faciliter les installations d'entreprises d'un pays à l'autre. « L'objectif est de permettre à des sociétés du GCC d'être traitées de la même manière que des entreprises nationales lorsqu'elles décident de créer une filiale dans un autre pays membre du CCG », a expliqué Abdel Aluwaisheg, directeur des relations économiques internationales du CCG, à l'occasion d'un sommet régional qui se tient cette semaine à Abou Dhabi. Une mesure qui constitue un pas supplémentaire vers une intégration économique des économies du CCG, lesquelles disposent depuis 2008 d'un marché commun. Forte croissanceCette année, le PIB agrégé des pays du CCG devrait approcher les 1.000 milliards de dollars. La région du Golfe Persique devrait enregistrer une croissance forte, estimée à 4,4 % pour 2010, selon le rapport annuel de la fédération des chambres de commerce du golfe. L'Arabie saoudite, première économie de la région et premier producteur de pétrole, bénéficie pleinement de la hausse des cours du pétrole qui flirtent avec les 90 dollars le baril. En revanche, la création d'une monnaie unique, en discussion depuis des années, a une nouvelle fois été repoussée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :