Moulinvest investit 15 millions d'euros dans la filière bois

 |   |  384  mots
Jouer dans la cour des grands producteurs d'électricité par cogénération... Tel est le pari ambitieux du groupe industriel familial Moulinvest, basé à Dunières (Haute-Loire).Jusqu'à présent, cette entreprise auvergnate créée en 1916, propriété de la famille Moulin depuis quatre générations, se contentait d'être classée parmi les cinq premières scieries françaises, avec un chiffre d'affaires confortable de 15 millions d'euros.Mais les sirènes de l'éco construction ont poussé son PDG Maurice Moulin à investir lourdement dans deux nouveaux projets industriels. « Grâce à notre activité initiale de scierie, nous produisons chaque année 75.000 tonnes de déchets de bois appelés « connexes ». Nous disposons donc de la matière première pour produire à la fois des granulés de chauffage et de l'électricité par cogénération. » Ainsi, au printemps 2011, la scierie familiale a prévu de créer, à côté du siège historique de Dunières, un nouveau site industriel de 2.800 mètres carrés. Une stratégie offensive qui représente un investissement estimé à 15 millions d'euros. Position incontournable« Nous savons que d'ici 2015, plus de 15 % des logements seront construits en bois. La réussite de ce projet doit nous permettre d'affirmer notre position incontournable parmi les acteurs industriels intégrés de la filière bois. En combinant la maîtrise des approvisionnements, la production et le réseau commercial déjà en place, nous sommes sur les rangs pour figurer parmi les trois premiers acteurs industriels français du marché », analyse Maurice Moulin.L'extension du site actuel de Dunières permettra d'ici à quelques mois la production de plus de 90.000 tonnes par an de granulés bois, qui seront revendus sur le marché français et italien, très en pointe sur ce mode de chauffage. Par ailleurs, Moulinvest a été sélectionné en janvier 2010 par la Commission de régulation de l'énergie pour devenir producteur et revendeur d'électricité auprès d'EDF. « Ce qui devrait générer des revenus sécurisés sur 20 ans » (durée des contrats de rachat par EDF, ndlr), précise le directeur.Une dizaine de techniciens et d'opérateurs seront embauchés pour faire tourner le nouveau site industriel de Moulinvest, qui emploie déjà une cinquantaine de salariés. Geneviève Colonna d'Ist

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :