Les coulisses de la semaine

 |   |  748  mots
STRONG>Christine Albanel arrive à France Télécome;lécomChristine Albanel arrive à France Télécome;lécom, ce mardi, après avoir remis son rapport sur le livre numérique. L'ancienne ministre de la Culture occupe le poste de directrice exécutive chargée de la communication, du mécénat et de la stratégie dans les contenus. Toutefois, dans l'organigramme actuel, elle n'a pas autorité hiérarchique sur la division « contenus », qui relève de Raoul Roverato, directeur exécutif chargé des activités de croissance.Premier Airbus A380 pour Lufthansa, le 19 maiLufthansa doit prendre livraison de son premier Airbus A380 le 19 mai à Hambourg, le jour de l'annonce des résultats annuels d'Air France-KLM. Le deuxième exemplaire de la commande de quinze appareils sera livré en juin. Un troisième suivra durant l'été. Au total, en 2010, la compagnie allemande doit prendre livraison de quatre superjumbos.Flammarion en reculAprès avoir crû de 6,8 % en 2008, le chiffre d'affaires de Flammarion a reculé en 2009 de 5,2 %, à 200,7 millions d'euros. Explications avancées : la crise, mais aussi le report à 2010 de nouvelles publications. L'éditeur a aussi vendu en mai ses éditions médicales à Lavoisier pour 3,2 millions d'euros.Un nouveau site sur la RSESensibiliser les entreprises à évaluer l'impact de leurs activités sur l'environnement et la société, c'est l'objet du site www.reportingrse.org, lancé par l'Observatoire sur la responsabilité sociétale des entreprises (Orse), présidé par Daniel Lebègue.Anne Lauvergeon chercherait sa remplaçanteCeux qui affirment qu'Anne Lauvergeon ne passera pas le printemps - l'échec de la filière nucléaire française à Abu Dhabi restant un casus belli à l'Élysée - susurrent que la patronne d'Areva, pragmatique, se cherche elle-même une remplaçante. Ses candidates : Isabelle Kocher, directeur général délégué à la Lyonnaise des Eaux, et Pascale Sourisse, membre du comité exécutif de Thales. Elles offrent toutes deux l'avantage d'être non seulement des femmes mais d'appartenir comme Anne Lauvergeon au puissant corps des Mines.Fouks soigne son réseauStéphane Fouks, le patron d'Euro RSCG, a invité le 1er avril dans un restaurant du XIe arrondissement une cinquantaine d'anciens en place dans la sphère gouvernementale et dans les entreprises. « Tout le monde dit que nous sommes un réseau : alors pourquoi ne pas nous réunir ? » a justifié le publicitaire. Parmi les convives : Benoist Apparu, secrétaire d'État au Logement, Bernard Sananès, nouveau dir'com d'EDF, Denis Pingaud, vice-président d'Opinionway, ou encore Alexandra Laferrière, chez Google, ainsi que de nombreux membres de cabinets ministériels.Bernard Magrez lance trois cuvées pour l'exportLe propriétaire de Château Pape Clément a décidé de s'attaquer à l'exportation. Avec trois cuvées spéciales : la Réserve de la Famille, le Bordeaux de Bernard Magrez et la Maison Magrez. Et deux cuvées de rosé : le rosé de Provence et le rosé de Bordeaux, tous deux de Bernard Magrez.UMP-PCF même combatRobert Hue et Jack Ralite et 22 autres sénateurs communistes ont déposé mardi une proposition de loi pour maintenir la publicité en journée sur France Télévisions. Une initiative saluée par le député UMP Christian Kert qui est sur la même position. Mais le texte des communistes va bien plus loin : il interdit la privatisation de la régie ; il permet de rétablir la publicité en soirée en cas de difficultés financières ; il donne au conseil d'administration le pouvoir de désigner le PDG des chaînes publiques ; et enfin il fait passer de 3 % à 5 % la taxe sur les chaînes privées.Chirac rédige son tome 2Excepté un prochain déplacement en Turquie pour recevoir le diplôme de l'université de Galatasaray, l'ancien président se consacre à la rédaction du second tome de ses mémoires qui devrait sortir à l'automne. Visiblement, la rédaction est plus complexe que pour le tome 1 : Chirac doit en effet y évoquer le quinquennat de son successeur à l'Élysée, un sujet qu'il refusait d'évoquer jusque-là.Eiffage protège le gypaète barbuPour protéger le plus grand vautour européen, des équipes spécialisées de Forclum Énergies Services, du groupe Eiffage, ont posé des balises d'effarouchement sur les câbles de garde et les câbles conducteurs du chantier de Biescas-Pragnères. Espacées de 8 mètres au maximum, ces balises permettent de rendre les câbles visibles aux bipèdes à plumes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :