Le gouvernement fragilise le développement de l'énergie solaire

 |   |  329  mots
l y avait déjà eu deux baisses successives des tarifs de rachat délectricité solaire en janvier et en septembre. Les PME spécialisées dans le solaire redoutent désormais que le décret publié ce vendredi sonne le glas de la filière. Celui-ci prévoit le gel de tout nouveau projet photovotaïque pour quatre mois à partir de la date du 2 décembre, le temps de repenser le soutien financier public de la filière. Sont exclus de ce moratoire les entreprises qui ont déjà versé un premier acompte pour paiement du raccordement au réseau. Problème, un certain nombre des PME du secteur ont longtemps attendu, voire attendent encore, les propositions financières des réseaux (ERDF et RTE) préalables à leur raccordement. Des entreprises qui avaient fait leur demande auprès d'ERDF en août n'avaient toujours pas de réponses le 2 décembre. Comme elles n'ont pu verser le premier acompte, elles sont de facto concernées par ce moratoire. « En attendant, nous avons engagé des travaux sur nos fonds propres pour nous raccorder au réseau. Nous sommes fragilisés », déplore Jean-Philippe léger, le dirigeant de la PME Osiris. « Cette ?rétroactivité? du décret est dramatique », estime Georges Mignon, un promoteur de centrale photovoltaïque qui craint de voir, parmi ses projets, 150 MW de puissance solaire partir en fumée. Soit 10 % de celle d'un EPR. Réuni ce jeudi, le Conseil supérieur de l'énergie, dont l'avis n'est que consultatif, souhaite notamment qu'un délai supplémentaire soit accordé pour finaliser les opérations en cours afin d'éviter les injustices. Plusieurs éléments expliquent les décisions du gouvernement : les objectifs 2020 de production fixés lors du Grenelle de l'environnement sont en passe d'être atteints ; la facture d'EDF gonfle à vue d'oeil; enfin, la France fabrique pour l'instant peu de panneaux, 80 % de la production étant importés de Chine et des Etats-Unis. Fabien Piliu

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :