UBP pourrait au final récupérer une partie de ce qu'elle a payé

 |   |  182  mots
« Protéger ses clients et clore définitivement ce dossier [Madoff]. » Telle est la volonté de UBP à la suite de la signature d'un accord avec Irving Picard, le liquidateur de Bernard L. Madoff Investment Securities. La banque suisse accepte ainsi de débourser 500 millions de dollars pour M-Invest, une société caïmanaise créée par UBP pour distribuer des fonds nourriciers « madoffés ». Pour rappel, en 2009, la banque a proposé à ses clients de les rembourser à hauteur de la moitié de la valeur initiale de leurs investissements dans des fonds Madoff via un paiement étalé sur cinq ans majoré d'un intérêt de 2 % à ces versements fractionnés. La banque a donc payé en tout 1,2 milliard de dollars. Toute la question est de savoir ce que la banque a obtenu en échange de ces paiements et quel protocole elle a signé avec ses clients mais également avec M-Invest. A-t-elle racheté leurs créances ? Si oui, UBP pourrait récupérer de l'argent du liquidateur au moment de l'indemnisation. Interrogée par « La Tribune », la banque n'a pas souhaité répondre. T. S.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :