Jérôme Cahuzac blanchi par le fisc suisse, d'après le JDD

 |  | 503 mots
Lecture 2 min.
Suite et fin de l’affaire Cahuzac ? D’après le Journal du Dimanche, les autorités fiscales suisses auraient indiqué que le ministre français du Budget n’a pas eu, depuis 2006, de compte bancaire chez UBS que ce soit à son nom propre ou à travers une société. \"Cette réponse transmise par l’UBS via les autorités fiscales suisses et les services fiscaux français dément formellement la possibilité d’un compte\", a déclaré au JDD, une source proche du ministre de l’économie et des finances, Pierre Moscovici.Le procureur de Paris s’est vu remettre le document qui avait été demandé par la France aux autorités suisses dans le cadre d’une convention OCDE d’entraide fiscale. Cette requête avait été formulée après l\'ouverture d\'une enquêtre préliminaire par le procureur de Paris suite aux révélations de Médiapart indiquant que Jérôme Cahuzac détiendrait un compte en banque en Suisse. Pas de complaisanceD’après la source citée par le JDD, l’idée que \"les autorités suisses aient pu faire une réponse de complaisance est tout simplement absurde\".Jérôme Cahuzac a, depuis le début de l’affaire, démenti les allégations de Médiapart. Mercredi, il avait ainsi déclaré : \"Je ne me suis jamais senti coupable même si j\'ai pu paraître accablé par le soupçon terrible qui pesait sur moi\". \"Ce n\'est pas à moi de dire que je suis hors de cause, mais, en conscience, je l\'ai toujours été\", avait-il ajouté.Un parfum de scandale politico-financierMédiapart a réagi en maintenant l\'accusation. Dimanche, François Bonnet, directeur éditorial du site d\'information écrit : \"Oui, M. Cahuzac a eu un compte caché à l\'UBS Genève, comme il en atteste lui-même dans un enregistrement que nous avons mis en ligne\". \"Ce compte a été fermé lors d\'un déplacement de M. Cahuzac à Genève début 2010 et tout ou partie des avoir transférés à Singapour\", ajoute-t-il.Le site d’investigations avait effectivement fourni enregistrement audio et courriels d’experts-comptables, pour appuyer sa thèse. Cette information avait fait scandale à l’heure où le gouvernement dénonce les pratiques d’évasion fiscales en Suisse, ou en Belgique.Conflit d\'intérêt?Vendredi, Médiapart a annoncé que le ministre du Budget était, en outre, l\'objet d\'une enquête fiscale sur son patrimoine. Les autorités fiscales soupçonneraient des déclarations fiscales incomplètes et procèderaient à des vérifications.De nombreuses voix de l\'opposition avaient demandé, dès le début de l\'affaire du compte en Suisse, la démission de Jérôme Cahuzac. Elles estiment qu\'il existe un conflit d\'intérêts entre le ministre du budget qui est la cible d\'une enquête par des services administratifs qui sont placés sous sa tutelle. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :