Transgene s'allie à Novartis pour développer son vaccin anti cancer

On l'attendait depuis deux ans. Transgene a trouvé en Novartis un partenaire pour poursuivre le développement de son vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon, le TG4010. Le suisse lui versera d'abord 7,4 millions d'euros, mais le montant total pourrait s'élever à 700 millions. « Il s'agit de l'un des plus gros accords de ce genre » s'est félicité Philippe Archinard, le directeur général de la biotech, détenue à 55 % par la famille Mérieux. C'est que, de l'avis général, le TG4010 a tout pour dépasser le milliard d'euros de chiffre d'affaires, le cancer du poumon faisant plus d'un million de victimes par an. Et il peut même aller au-delà s'il est autorisé dans les cancers de la prostate, du sein, du pancréas et du colon. « option de licence »Mais il y a un hic. Même si les biotech, dédiées à la recherche fondamentale, frappent régulièrement à la porte des gros labos pour financer leurs essais cliniques à grande échelle (phase III), l'accord signé avec Novartis n'est qu'une « option de licence ». Transgène conserve à sa charge la première partie de l'essai, jusqu'au début 2012. Ce n'est que s'il est convaincu par les résultats que Novartis décidera d'exercer son option. Ce système, moins lucratif à court terme et plus risqué, a déçu la Bourse : l'action Transgene a plongé de 16,96 % mercredi. « Le coût de l'essai financé par Transgene reste modeste (environ 15 millions d'euros) au regard de la trésorerie du groupe (70 millions) et lui permet de garder le contrôle concernant le délai de mise sur le marché » estime pourtant Cédric Moreau, analyste chez Natixis. A l'inverse de son vaccin pour le traitement des pathologies du col de l'utérus, où la biotech a dû attendre un an que son partenaire Roche lance une nouvelle étude... Transgene compte aussi assurer la production de TG4010 et une partie de sa commercialisation en France et en Chine. Si tout se passe bien, le vaccin pourrait être lancé à l'horizon 2014. AUDREY TONNELIER

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.