Agir sur l'offre de logements, une priorité affichée de l'exécutif

 |   |  133  mots
Loyers, eau, gaz, électricité... Les Français consacrent une part croissante de leur budget - environ 25 % en 2010 - à leurs dépenses de logement. Dans le même temps, l'accès à ce même logement reste difficile pour bon nombre de Français. Dans ce contexte, le gouvernement travaille sur plusieurs pistes. S'il a écarté l'idée d'un encadrement général des loyers, le secrétaire d'État au Logement Benoist Apparu, s'est prononcé la semaine dernière en faveur d'une taxe sur les loyers abusifs pour les petites surfaces. Parallèlement, le gouvernement réfléchit à des dispositions réglementaires qui pourrait fluidifier l'offre de logements. Permis de construire, Code d'urbanisme... tout est passé au crible avec un impératif : trouver des mesures qui ne coûtent rien ou presque. A. E.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :