L'AFG s'ouvre aux succursales étrangères

 |   |  341  mots
L'Association de la gestion financière (AFG) vient d'accueillir comme nouveau membre la succursale française de BlackRock. Jusqu'à présent, l'AFG était exclusivement composée de sociétés de gestion de droit français, filiales ou non de sociétés étrangères. Certaines siègent à son conseil d'administration comme Invesco AM ou Fidelity (FIL).BlackRock en pisteMais BlackRock n'a pas le statut de société de gestion en France, d'où la nouveauté. Elle ne siégera pas au conseil d'administration, et ne présidera pas de commission. « Mais nous participerons aux réflexions qui animent l'industrie de la gestion d'actifs en France et accéderons à des travaux et recherches de qualit頻, indique Eric Wohleber, directeur général de BlackRock en France.Début 2009, « le conseil d'administration de l'AFG a décidé d'accueillir au sein de l'association, en tant que membres correspondants, les prestataires qui participent à l'écosystème des sociétés de gestion : cabinets de conseil et d'audit, cabinets d'avocats, SSII spécialisées dans la gestion financière », indique l'AFG dans son rapport d'activité 2009/2010. Cette initiative s'est étendue aux entités implantées en France (succursales, bureaux de représentation...) en début d'année. « L'AFG devient ainsi davantage encore la maison de tous ceux qui participent au développement de l'industrie française de la gestion. » Cette ouverture tient compte aussi de l'évolution du modèle économique des sociétés de gestion étrangères en France qui optent pour la distribution et non plus la production. Et avec la directive Ucits 4, ce modèle devrait se développer.Si l'AFG ne fait pas de démarche proactive, d'autres emboîteront le pas de BlackRock. Ainsi, Franklin Templeton devrait rejoindre prochainement l'AFG. Le bureau français de BNY Mellon AM considère aussi cette possibilité car « il est important que le marché reconnaisse notre implication locale », indique Anne-Laure Frischlander, son directeur général. Même son de cloche chez Schroders qui déclare avoir lancé la procédure d'adhésion. T. S.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :