Effet Free Mobile : SFR relève ses prévisions

Tout ne va pas si mal dans les télécoms. Dans un secteur en crise du fait de l\'arrivée d\'un quatrième opérateur mobile aux tarifs très agressifs depuis janvier, après la forte baisse du dividende annoncée par France Télécom, SFR, le numéro du marché, vient au contraire de relever ses prévisions mardi soir. L\'opérateur, filiale de Vivendi, indique dans le communiqué des résultats du troisième trimestre de la maison-mère qu\'il prévoit « désormais une baisse proche de 12 % de son EBITDA (excédent brut d\'exploitation) contre une précédente perspective comprise entre 12 % et 15 % » sur l\'ensemble de l\'année 2012. Sur neuf mois, son résultat est en recul de 7,9% à 2,7 milliards d\'euros. SFR met en avant sa « bonne résistance », mais sa performance commerciale n\'est pas époustouflante sur le trimestre.La perspective d\'un mariage En effet, SFR indique avoir regagné 40.000 abonnés mobiles sur le trimestre, contre 320.000 chez Orange, et contre 122.000 reconquis au trimestre précédent. Son parc d\'abonnés est donc stable à 16,45 millions et le parc total progresse de 86.000 à 20,87 millions. Sa part de marché a baissé d\'un demi point en trois mois à 29% (-2,6 points en un an). Le revenu moyen par abonné accuse un repli de 9,9% à 429 euros par an (voir le transparent 23 de la présentation). Le chiffre d\'affaires des services mobiles a reculé de 10,2% sur neuf mois à 5,69 milliards d\'euros. Mais le directeur financier de Vivendi, Philippe Capron, a souligné lors d\'une conférence téléphonique mardi soir que le « plan d\'adaptation», qui vise des réductions de coûts de 500 millions d\'euros par an d\'ici à fin 2014, a commencé à porter ses fruits : SFR doit détailler la semaine prochaine son plan de départs volontaires, qui pourrait toucher entre 500 et 2.000 personnes selon les syndicats. « Ce ne sera pas énorme, pas autant que les chiffres hallucinants qui ont été cités » a précisé Philippe Capron. Les mesures d\'économies expliqueraient le relèvement de prévisions. En pleine revue stratégique, la maison-mère Vivendi, qui ne cache pas qu\'elle envisage toutes les options, y compris un mariage de sa filiale (avec Numericable par exemple), souhaite aussi sans doute la dépeindre sous son meilleur jour. Vivendi parie aussi sur la « relance commerciale au quatrième trimestre » de SFR, avec le lancement d\'une nouvelle marque 100% Web, Joe Mobile, et de nouveaux ajustements tarifaires récents. Dans l\'ADSL, SFR a regagné 24.000 clients, un peu plus qu\'au deuxième trimestre (22.000), à 5,04 millions.  

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.