Les CDD et les temps partiels en très léger repli au troisième trimestre

 |   |  298  mots
Au trimestre dernier, 16,1 % des salariés des secteurs concurrentiels, hors agriculture, travaillaient à temps partiel, révèle une récente publication de la Dares. Les secteurs où les salariés à temps partiel sont les plus nombreux sont les autres activités de services (qui comprennent les arts, spectacles et associations, etc. 39 %), l'administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale (36,2 %), puis l'hébergement et la restauration (31,3 %). Ce très léger repli par rapport au trimestre précédent (16,2 % ) ne laisse pas forcément présager d'une reprise de l'emploi durable. Même analyse concernant la proportion de contrats à durée déterminée dans les entreprises comptant plus de dix salariés. Fin septembre 2010, 7,2 % des salariés étaient en contrat à durée déterminée (CDD). Au deuxième trimestre 2010, la proportion était de 7,6 % et de 6,8 % au premier trimestre. Une proportion qui varie avec la taille de l'entreprise : près de 10 % des salariés d'une entreprise de 10 à 19 salariés sont titulaires de ce type de contrat. Une proportion qui chute à 5,9 % des salariés d'une entreprise de 500 salariés ou plus.Disparité des situationsLe recours aux contrats à durée déterminée varie selon les secteurs d'activité. Ainsi, le secteur de la fabrication des matériels de transport et celui de la fabrication d'équipements électriques, informatiques et fabrication de machines emploient peu de CDD (respectivement 2,8 % et 3 %), contrairement à ceux des autres activités de services très consommatrices de CDD (17,7 %), de l'administration publique, de l'enseignement, de la santé humaine et de l'action sociale (12,5 %) ou bien des activités d'hébergement et de restauration (11,7 %). Par ailleurs, c'est dans le secteur de l'hébergement et de la restauration que la durée hebdomadaire collective moyenne du travail était la plus élevée au troisième trimestre 2010, dépassant 36 heures. I. M.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :